24.12.2014, 00:01  

Fort de six as de coeur, le club prouve sa valeur

Abonnés
chargement
Les "Verts" de Mont-sur-Rolle ont fait preuve d'une solide mentalité de conquérants. 

   ARCHIVES DR

 24.12.2014, 00:01   Fort de six as de coeur, le club prouve sa valeur

Par DANIEL GONZALEZ

UNIHOCKEY - Mont-sur-Rolle a tenu en échec deux cadors de la ligue.

sports@lacote.ch

Avec seulement six joueurs, le Unihockey club Mont-sur-Rolle a clos dimanche la première partie de la saison avec la manière et démontre aujourd'hui qu'il a sa place en 2 e ligue avec 3 points d'avance sur la lanterne rouge, Lausanne. A Zollbrück (BE), l'équipe est allée chercher deux précieux points avec ses tripes en arrachant le match...

sports@lacote.ch

Avec seulement six joueurs, le Unihockey club Mont-sur-Rolle a clos dimanche la première partie de la saison avec la manière et démontre aujourd'hui qu'il a sa place en 2 e ligue avec 3 points d'avance sur la lanterne rouge, Lausanne. A Zollbrück (BE), l'équipe est allée chercher deux précieux points avec ses tripes en arrachant le match nul respectivement face au UHT Schüpbach (8-8), club hôte de cette 5 e journée de championnat, et au BTV Bern (7-7).

Face à Schüpbach, les Montois tombaient dans leur travers en cédant trop rapidement l'initiative du jeu à leurs adversaires. Plus mobiles et mieux en place, les Emmentalois prenaient ainsi rapidement plusieurs longueurs d'avance. "Nous avons mal entamé ce match, mais nous sentions qu'il y avait un coup à jouer. Leur domination n'était pas flagrante" , décrit l'entraîneur Antoine Gabioud. Menés encore 8-4 à 5 minutes du terme, les Piranhas ont alors entamé une spectaculaire remontée, grâce à une belle détermination et une tactique jusqu'au-boutiste. En effet, le coach décidait de créer le surnombre en sortant son gardien. A 4 contre 3, les Montois ont alors fait feu de tout bois, les buts s'enchaînant et l'équipe revenant finalement à égalité. Profitant de son momentum, Mont-sur-Rolle aurait même pu marquer un neuvième but synonyme de victoire dans les ultimes secondes de la rencontre. "C'est frustrant. Il y avait peut-être mieux à faire. Mais il faut être honnête, nous avons plus été dominés que l'inverse. Une victoire aurait tout de même été un hold-up" , reconnaît Antoine Gabioud.

Comme un air de revanche

Les Montois ont conservé leur combativité contre le BTV Bern, un match autrement plus ardu. En effet, le club de la capitale avait infligé une véritable correction au néo-promu (10-2) au mois de septembre. Raison pour laquelle les Montois entamaient le match quelque peu sur les talons. Mais les Bernois ne semblaient étonnamment pas plus à l'aise. Après une première mi-temps d'observation avec deux équipes au coude-à-coude, la partie s'est emballée. "Ils paraissaient moins impressionnants cette fois-ci. Il y avait de la place pour réaliser un truc" , relève l'entraîneur et accessoirement top-scorer montois. Antoine Gabioud réitérait donc la stratégie du premier match en sortant le gardien à 5 minutes du terme de la partie, alors que l'équipe était menée 6-4. Un coaching payant, puisque Mont-sur-Rolle parvenait à égaliser en fin de partie. "Nous avons fait jeu égal contre Berne, plus encore que contre Schüpbach. Nous aurions peut-être pu viser la gagne." Malgré tout, il se dit satisfait d'avoir tenu en échec deux équipes suisses alémaniques. Une performance qu'il attribue surtout à l'état d'esprit de son contingent. "Nous jouons à l'émotion, pour nous transcender." Un état d'esprit qu'il faudra retrouver après les fêtes, pour continuer à rêver de maintien.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top