19.06.2018, 14:11

France: les comptes de Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, gelés par le gouvernement

chargement
L'islamologue genevois voit ses avoirs gelés pour une durée de six mois.

France Le gouvernement français a décidé de geler les comptes de Hani Ramadan. Le frère de Tariq Ramadan figure sur une liste de de ressortissants étrangers soupçonnés d'être en lien avec une organisation terroriste.

Le gouvernement français a décidé de geler les avoirs de l'islamologue genevois Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan. Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le financement du terrorisme, selon un arrêté publié au Journal officiel.

Hani Ramadan avait été expulsé de France vers la Suisse en avril 2017, après avoir fait l'objet d'une interdiction administrative.

 

Il avait été présenté par le ministère de l'Intérieur comme ayant "dans le passé adopté un comportement et tenu des propos faisant peser une menace grave sur l'ordre public sur le sol français".

A lire aussi : L'islamologue suisse Hani Ramadan expulsé de France

Selon l'arrêté publié dimanche au Journal officiel et révélé mardi par le mensuel Lyon Capitale, M. Ramadan voit ses avoirs gelés pour une durée de six mois, dans le cadre d'un article du Code monétaire et financier visant "les personnes physiques ou morales, ou toute autre entité qui commettent, tentent de commettre, facilitent ou financent des actes de terrorisme, y incitent ou y participent".

 

Liste de suspects liés à une organisation terroriste

Hani Ramadan peut contester cette mesure dans "les deux mois à compter de sa notification", selon l'arrêté pris conjointement par les ministères de l'intérieur et de l'économie et des finances.

Le texte réglementaire visant M. Ramadan figure parmi une liste d'arrêtés comprenant seize autres noms de ressortissants étrangers condamnés ou soupçonnés d'être en lien avec une organisation terroriste ou d'en faire la propagande.

En septembre 2002, Hani Ramadan avait fait scandale en défendant dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde l'application de la charia et la lapidation des femmes adultères. Il avait ensuite été licencié de son poste d'enseignant de français par le Conseil d'Etat genevois pour propos "contraires aux valeurs démocratiques et aux objectifs de l'école publique".

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

JusticeFrance: Tariq Ramadan sous la menace d'une troisième inculpationFrance: Tariq Ramadan sous la menace d'une troisième inculpation

justiceLa demande de remise en liberté de l'islamologue genevois Tariq Ramadan à nouveau refusée par la justice françaiseLa demande de remise en liberté de l'islamologue genevois Tariq Ramadan à nouveau refusée par la justice française

Tariq Ramadan reste en prison

Tariq Ramadan reste en prison. Mis en examen pour des accusations de viols, l'islamologue genevois a vu sa demande de...

  22.05.2018 16:44

AgressionUne première plainte pour viol en Suisse a été déposée contre Tariq RamadanUne première plainte pour viol en Suisse a été déposée contre Tariq Ramadan

polémiqueAffaire Tariq Ramadan: deux experts indépendants pour enquêter sur le passé genevois de l'islamologueAffaire Tariq Ramadan: deux experts indépendants pour enquêter sur le passé genevois de l'islamologue

Top