24.12.2018, 00:01

Gouvernement ferme face aux gilets jaunes

Premium
chargement

L’exécutif français a affiché sa fermeté, hier, au lendemain de l’«acte VI» du mouvement des gilets jaunes. Le président Emmanuel Macron a appelé au rétablissement de «l’ordre», alors que son premier ministre Edouard Philippe a, lui, condamné les quelques débordements du week-end.

A trois jours de Noël, la mobilisation a été moindre que lors des samedis précédents. Quelques échauffourées avec...

Top