07.08.2015, 14:36

Kiev et les séparatistes commencent l'échange de prisonniers

chargement
Une femme ukrainienne étreint son fils, qui était un prisonnier de guerre. Des rebelles pro-russes l'ont relâché à Luhansk.

Crise Kiev et les séparatistes prorusses ont commencé vendredi l'échange de prisonniers dans le cadre d'un accord trouvé mercredi à Minsk.

Un échange de prisonniers entre Kiev et les séparatistes prorusses a débuté ce vendredi par groupes de dix près de la ville de Kostiantynivka, à 45 km au nord de Donetsk. Il doit concerner au total 222 rebelles et 150 Ukrainiens.

Les prisonniers, en tenue civile et tenant des sacs, étaient en rang, les uns en face des autres à cent mètres de distance. Plusieurs représentants de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont observé la scène, qui s'est déroulée sur une route seulement éclairée par quelques phares de voitures.

Les représentants de Kiev et des séparatistes prorusses ont lu les noms des personnes concernées avant de procéder à l'échange.

Les prisonniers présentés par les rebelles étaient détenus dans la région de Donetsk, a déclaré la représentante séparatiste Daria Morozova. Selon elle, l'échange des prisonniers de la république séparatiste voisine de Lougansk devrait avoir lieu ce samedi.

Malgré le début d'un échange de prisonniers, le processus de paix sur l'avenir des régions séparatistes de l'est de l'Ukraine semble à nouveau dans l'impasse, malgré le début d'un échange de prisonniers. Alors que la Russie durcit le ton face à l'OTAN, une rencontre entre rebelles et représentants de Kiev a été annulée vendredi après une réunion "difficile" mercredi à Minsk.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top