07.08.2015, 14:30

La nuit de Thanksgiving a été calme à Ferguson

chargement
A Ferguson, des enfants ont profité du calme pour peindre ce dragon sur les protections des vitrines des commerces.

Répit Après plusieurs jours de manifestations et d'émeutes violentes, la ville de Ferguson, dans la banlieue de St-Louis, a connu une nuit de calme, à l'occasion de la fête de Thanksgiving.

Manifestants et forces de l'ordre ont quasiment disparu du centre de Ferguson jeudi, jour de la fête de Thanksgiving. Ce retour au calme a permis aux habitants de nettoyer les rues après les violences du début de semaine. Le nombre de manifestations a également diminué à travers le pays.

La nuit a été calme à Ferguson, petite ville de 21'000 habitants dans la grande banlieue de St Louis (Missouri). Des soldats de la Garde nationale munis de Humwees étaient postés sur les sites des violences des jours précédents.

Environ 75 personnes ont manifesté pacifiquement autour d'un supermarché dans la commune voisine de St Charles aux cris de "No Justice, No Peace!" et "Hands Up, don't shoot!", avant de se disperser dans le calme sur ordre de la police.

En solidarité avec les parents de Michael Brown, des militants ont invité les familles à poster sur les réseaux sociaux des photos du traditionnel repas de Thanksgiving avec un siège vide, pour représenter l'absence de leur fils.

Interpellations à New York

A travers les Etats-Unis, l'arrivée de l'hiver a également réduit le nombre de rassemblements de protestation contre la décision, rendue lundi par un grand jury, de ne pas inculper le policier blanc qui a abattu en août Michael Brown, un jeune Noir qui n'était pas armé.

A New York, au moins sept personnes ont été interpellées pour "troubles à l'ordre public" durant la traditionnelle parade de Thanksgiving des magasins Macy's à Manhattan. Des militants avaient promis sur les réseaux sociaux de perturber le défilé.

En Californie, 500 personnes environ ont été interpellées lors d'une série d'actions de blocage des routes dans plusieurs grandes villes mardi et mercredi. Quelque 90 personnes encore interpellées ont été relâchées jeudi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ROYAUME-UNIL’avenir du Brexit décidé dans les urnesL’avenir du Brexit décidé dans les urnes

MAGHREBA Alger, la présidentielle  ne fait pas recetteA Alger, la présidentielle  ne fait pas recette

CRISEIsraël en mode électoralIsraël en mode électoral

BIRMANIELa Gambie dénonce  le «silence» de Suu KyiLa Gambie dénonce  le «silence» de Suu Kyi


Top