07.08.2015, 14:35

Messe de Noël: le pape incite à la tendresse et à la douceur

chargement
La messe de minuit s'est déroulée à la basilique St-Pierre de Rome.

FOI Le pape François a célébré mercredi soir sa 2e messe de minuit au Vatican, à la basilique Saint-Pierre, devant quelque 5000 fidèles. Il a les a encouragé à faire preuve de "tendresse" et de "douceur" dans les situations "les plus dures".

A Rome, le pape François a célébré à partir de 21h30 sa deuxième messe de Noël au Vatican, dans le cadre chargé et monumental de la basilique Saint-Pierre, devant quelque 5000 fidèles. Il a exhorté les chrétiens à montrer "tendresse" et "douceur" dans les situations "les plus dures", y compris les conflits.

Dans son homélie, le pape argentin a invité les 1,2 milliard de catholiques à ne pas céder à la colère dans leur vie, et à montrer de l'empathie pour les personnes en difficulté: "Seigneur, donne-moi la grâce de la tendresse dans les circonstances les plus dures de la vie, donne-moi la grâce de la proximité face à toute nécessité, de la douceur dans n'importe quel conflit".

La prière universelle a été récitée en plusieurs langues, dont le chinois et l'arabe.

Persévérance et dialogue

Le chef de l'Église catholique avait téléphoné mercredi à des Réfugiés irakiens au Kurdistan. "Chers frères, je suis proche de vous, très proche de tout mon coeur. Dieu vous donne les caresses de sa tendresse", leur a-t-il dit. Il avait exprimé la veille sa vive inquiétude face au sort des chrétiens au Moyen-Orient, ravagé par des conflits de plus en plus sanglants, surtout en Irak et en Syrie.

Dans une longue lettre adressée aux chrétiens d'Orient, François les a exhortés à la "persévérance" et au dialogue interreligieux en dépit des difficultés, soulignant qu'il n'y avait pas d'alternative. Le dialogue, a assuré le pape argentin, est "le meilleur antidote à la tentation du fondamentalisme religieux".

Dans une allusion claire au groupe djihadiste Etat islamique (EI), il a exprimé son inquiétude devant une "organisation terroriste, d'une dimension autrefois inimaginable, qui commet toutes sortes d'abus".

Mgr Twal a également dénoncé ces exactions. "Au-delà de la tragédie inhumaine qui ensanglante et déchire le Moyen-Orient, nous sommes tous surpris de voir de jeunes gens en Europe embrasser des idéologies radicales et aller combattre en Syrie et en Irak", a-t-il souligné.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top