23.12.2014, 18:03

A Noël, les sociétés publiques ou privées offrent un repas à leurs employés

chargement
Les cadeaux n'ont plus la cote dans les entreprises et se résument souvent à de petites attentions.
Par DGO

Economie La pratique des cadeaux de Noël n'a plus vraiment cours dans les entreprises, tant publiques que privées d'ailleurs. Les patrons préfèrent organiser des agapes de fin d'année pour réunir leurs collaborateurs.

Si le patron du Paléo Festival de Nyon choisit lui-même les cadeaux pour ses employés, Daniel Rossellat fait figure d'exception parmi les entreprises de la région. Au sein de la coopérative vigneronne Uvavins, basée à Tolochenaz, les cadeaux sont réservés aux anniversaires ou aux départs à la retraite. Du côté de la société de transpsort Duperrex Frères à Ballens, on considère que la mode des étrennes est dépassée, surtout en ces temps de récession. Les collaborateurs cherchant avant tout à disposer d'un meilleur pouvoir d'achat, l'entreprise privilégie donc les gratifications salariales.

Cependant, cet apparent ascétisme ne signifie pas que les sociétés renoncent à marquer le coup à l'occasion des fêtes de fin d'année. Toutes ou presque organisent des agapes. En la matière, la banque en ligne Swissquote, établie à Gland, fait fort. Avec un budget oscillant entre 100 000 et 200 000 francs, la société met sur pied un véritable événement pour ses 450 employés. La banque en a même fait son image de marque. En ville de festivals qu'elle est, Nyon n'est pas en reste, puisqu'elle invite régulièrement des humoristes de renom pour animer son traditionnel dîner-spectacle du mois de décembre.

Plus de détails et de réactions dans nos éditions payantes de Noël.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top