07.08.2015, 14:34

Arosa: victoire helvétique sur le fil

chargement
Denis Hollenstein poursuivi par les défenseurs norvégiens.

Challenge Arosa L'équipe de Suisse a décroché la victoire de justesse à Arosa, contre la Norvège. 3-2 après prolongation. Les joueurs de Glen Hanlon affronteront samedi la Biélorussie en finale dans l'après-midi.

Grâce à un but de Denis Hollenstein, souvent malheureux au cours de la partie, après 3'46 de prolongation, la Suisse s'est imposée face un adversaire toujours coriace. Ainsi, pour la troisième fois en quatre ans, la sélection helvétique retrouvera les Biélorusses pour la finale du Challenge Arosa. (Samedi, 16h15, RTSDeux). Un samedi particulier pour le nouvel entraîneur de l'équipe de Suisse, Glen Hanlon, puisque le Canadien entraînait encore la Biélorussie lors du dernier Championnat du monde à Minsk.

Avant de se faire remonter de manière surprenante par les Norvégiens (de 2-0 à 2-2), les hommes de Glen Hanlon avaient par moments fort bien mené leur partie. Ils ont largement dominé, même si parfois la finition a laissé à désirer en particulier pour Hollenstein, qui a bénéficié de deux réelles chances seul face au but. Les deux fois, l'ailier des Kloten Flyers, sans doute un peu retourné par le limogeage de son entraîneur de père Felix, a buté sur le portier Haugen.

Avec deux buts de plus à la fin de la deuxième période, les Suisses auraient connu une fin de partie plus tranquille. La mise en route avait été, elle, excellente. Le Léventin Inti Pestoni, longtemps resté sur le flanc cette saison en raison d'une blessure, ouvrait le score de manière curieuse dès la 3e minute. Son tir prenait l'allure d'une chandelle qui lobait le portier scandinave.

Par la suite, les Suisses ont su profiter d'un arbitrage bien sévère. Sur une faute légère d'un équipier, l'ex-Luganais Patrick Thoresen a eu le tort de rouspéter un peu trop sèchement aux oreilles de M. Stricker. Les deux Norvégiens se sont retrouvés en même temps sur le banc des pénalités. Une aubaine pour les Suisses. D'un tir puissant, Severin Blindenbacher laissait sans réaction Haugen. Le défenseur des Lions de Zurich n'avait plus marqué en équipe de Suisse depuis près de 3 ans.

Le tir sur le poteau de Dean Kukan, le défenseur de l'équipe suédoise de Lulea, a marqué la fin de la domination helvétique (37e). Quelques secondes plus tard, Patrick Thoresen a égalisé (2-2) sur un contre. Le troisième tiers-temps fut très pauvre en chances de but. La meilleure a échu à Rüfenacht. Mais le Bernois, seul face à Haugen, a tiré à côté (56e). Le trublion du hockey suisse remettait ça en prolongation en butant maladroitement sur Haugen. Quelques secondes plus tard, Hollenstein pouvait cependant conclure victorieusement.

Les débuts de Cody Almond et Dan Fritsche ont été encourageants. Alignés ensemble en infériorité numérique, ils furent même près de marquer sur un contre digne du manuel.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top