La grève des femmes
 12.06.2019, 11:29

Des rues de Nyon rebaptisées avec des noms de femmes

chargement
1/2  

Insolite Le collectif Grève féministe Nyon veut marquer les esprits. Dans la nuit de lundi à mardi, il a donné à une trentaine de rues et de places le nom d’une femme.

La Ville de Nyon sollicite les Nyonnais pour donner un nom au nouvel espace devant la gare. Les organisatrices de la grève de vendredi campent sur leur position: pas question d’appeler cette bande, le Deck, Voie 4 ou le Petit Quai… Pour elles, elle doit porter le nom de Gabrielle Ethenoz-Damond, figure du militantisme et première Nyonnaise à avoir présidé le Conseil communal. Pour exprimer leur détermination, elles ont collé la représentation d’une plaque sur l’une des sculptures sises à la gare, dans la nuit de lundi à mardi.

Elles ne se sont pas arrêtées là. Dans une ville où aucune rue ne porte le nom d’une femme, trente lieux ont été ainsi rebaptisés. Une place Sprunger a ainsi remplacé la place César. L’exploratrice Ella Maillart a été honorée vers la place du Château. Nina Simone, qui a résidé quelque temps à Prangins, a même été distinguée.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top